Sophie FENOLL

Psychopraticienne

LA PSYCHOTHERAPIE INTEGRATIVE

Ma pratique thérapeutique tend à favoriser l'émergence de votre singularité et de votre authenticité au sein d'un espace sécure et respectueux.

La relation au patient est au cœur de mes accompagnements. Cette approche repose sur un principe d'engagement mutuel et de co-création...C'est cheminer ensemble, s'interroger, chercher, comprendre et mettre du sens pour enfin vous libérer de vos schémas et croyances limitantes, pour vous révéler et  OSER ETRE VOUS-MEME.

La psychothérapie intégrative se veut ouverte et humaniste. Elle s’appuie sur les fondements de la psychothérapie, à savoir les différents courants psychanalytiques (Freud, Jung, Lacan..) ainsi que sur des approches thérapeutiques plus contemporaines telles que la sexo-analyse, la gestalt-thérapie et l’art-thérapie. Elle se base et s’articule autour de quatre axes majeurs : Emotionnel, Spirituel, Sexuel et Existentiel.

LA SOPHRO-ANALYSE

La sophro-analyse allie la sophrologie à l'analyse psychothérapeutique.

La sophrologie est la science de la conscience humaine et fait partie du champ des thérapies psychocorporelles. C'est une méthode de relaxation basée sur des exercices de respiration et de visualisation positive qui permet de rétablir le lien entre le corps et l'esprit.

 

LA SEXO-ANALYSE

La sexo-analyse est l’étude des troubles sexuels fonctionnels chez l’homme (éjaculation précoce, impuissance, absence ou perte de désir..) et chez la femme (vaginisme, anorgasmie, absence ou perte de désir..). Le travail en sexo-analyse permet de comprendre l’origine psychogène des troubles présents pour mieux les dépasser.

 

LA GESTALT-THERAPIE

La gestalt-thérapie fait partie des psychothérapies de courant humaniste. Elle aide à avoir une vision globale de soi-même pour mieux comprendre comment on fonctionne. Elle est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement.

 

L'ART-THERAPIE

L’art-thérapie est une discipline qui vise à utiliser une pratique artistique à des fins thérapeutiques. S’autoriser à vivre sa propre créativité permet d’accéder à des sentiments enfouis, à rencontrer ses problématiques inconscientes, à mettre du mouvement dans le processus de transformation engagé.